Lors de la signature d’un crédit, le prêteur exigera une assurance, pour garantir le prêt qu’il accorde et couvrir d’éventuels défauts de paiement.

Les assurances crédit obligatoires sont toujours décrites dans le contrat de prêt, conformément à l’article L. 312-9 du code de la consommation, qui oblige que l’offre de prêt « […] Enonce, en donnant une évaluation de leur coût, les stipulations, les assurances et les sûretés réelles ou personnelles exigées, qui conditionnent la conclusion du prêt ». Garantir son crédit avec une assurance oui, mais chez quel assureur ?

Rien ne vous oblige à souscrire à l’assurance de l’organisme partenaire de votre banque : le prêteur ne peut pas, légalement, vous imposer un assureur : vous pouvez choisir votre assureur. En revanche, votre banque est tenue de vous communiquer les listes des risques possibles et les assurances nécessaires à leur couverture (article L.312-9 du Code de la Consommation).

Si vous choisissez de ne pas adhérer au contrat d’assurance proposé par votre banque, et de sélectionner vous-même votre assureur-crédit, n’hésitez pas à mettre en concurrence les différents organismes assureurs. C’est cette mise en concurrence, de votre assureur, de votre mutuelle et des courtiers en assurance du marché, qui vous permettra d’obtenir des tarifs d’assurance crédit économiquement avantageux et/ou des garanties plus larges.

Opter pour une autre assurance crédit que celle proposée par la banque s’appelle la délégation d’assurance.

De part la loi, vous avez donc entière liberté dans le choix de votre assurance prêt lorsque vous souscrivez un crédit immobilier. Cette assurance crédit, rappelons-le, a pour but de garantir le remboursement total du prêt souscrit en cas d’incident vous empêchant de régler vos mensualités.