L’assurance crédit fait partie des éléments annexes à la souscription d’un prêt, elle est systématiquement demandée par les banques pour prévenir un éventuel défaut de paiement du au décès, à l’invalidité ou à l’incapacité de l’emprunteur. Or bien assurer son crédit est essentiel, il est conseillé de prendre le temps de bien choisir son assurance prêt. Certaines sont chères, d’autres le sont moins mais vous protègent moins bien, il y a un juste milieu à trouver entre le cout de l’assurance crédit et la couverture qu’elle vous apporte.

Pour bien assurer son crédit, il faut d’une part connaitre les différentes assurances crédit proposées, et d’autre part utiliser la forte concurrence qui existe entre les assureurs pour profiter d’un taux intéressant. Comment bien assurer son crédit ? Les conseils de Quel-Crédit-Choisir.

Bien assurer son crédit : quelle assurance choisir ?

Il existe plusieurs types d’assurance crédit :

l’assurance décès-invalidité, qui vous protège en cas de décès ou d’accident provoquant une invalidité complète ou partielle en remboursant vos mensualités si vous ne pouvez pas/plus le faire : c’est cette assurance qui est systématiquement concernée en cas de crédit immobilier.

l’assurance perte d’emploi ou assurance chômage, facultative, qui prend en charge le remboursement du crédit en cas de perte d’emploi, sur une durée prédéfinie.

Le coût de ces deux assurances varie en fonction du montant du crédit souscrit, exprimé en pourcentage du montant emprunté.

 

Bien assurer son crédit : obtenir une assurance à un cout intéressant

Le prix de l’assurance décès-invalidité, et de l’assurance chômage si vous décidez d’en prendre un, est lié au montant emprunté avec votre crédit. Le cout de l’assurance décès-invalidité représente entre 0,2 et 0,55% du capital emprunté (coût annuel), ce qui signifie que plus votre crédit est important, plus le cout de l’assurance crédit sera élevé.

Néanmoins, tous les assureurs ne proposent pas les mêmes tarifs, ni les mêmes conditions. Bien assurer son crédit suppose d’étudier attentivement les conditions générales de l’assurance, notamment les situations de prise en charge.

Certaines conditions s’appliquent pour que l’assurance prenne en charge le remboursement de votre crédit : en général, vous n’êtes pas couvert si le décès arrive dans les 12 mois qui suivent la souscription du contrat (sauf décès accidentel), ou si vous pratiquez un sport jugé à risques, et toutes les assurances crédit ne prennent pas en compte les décès survenus à la suite de maladie. Ces exemples sont indicatifs, ces conditions changent d’une assurance à l’autre, c’est pourquoi nous vous recommandons fortement de bien lire les conditions générales et les détails de l’assurance.

Pour une assurance au même coût, vous pourrez être mieux protégés chez l’un ou chez l’autre assureur, cela vaut la peine de prendre le temps d’étudier soigneusement les contrats…

 Par ailleurs, pour assurer votre crédit au meilleur cout, sachez que choisir la délégation d’assurance vous permet parfois d’obtenir un meilleur tarif qu’avec l’assurance de groupe (l’assurance proposée par la banque chez qui vous prenez le crédit).