Un dossier de crédit immobilier n’est complet qu’avec une assurance crédit, l’assurance de prêt qui vous protège, vous et vos proches, d’un éventuel endettement qui surviendrait si vous ne pouviez plus assumer le remboursement de votre crédit immobilier à cause d’une incapacité de travail, d’un décès ou de la perte de votre emploi.

Pour obtenir la meilleure couverture possible, tout en ayant une assurance crédit la moins chère possible, vous pouvez négocier quelques-uns des éléments constitutifs de l’assurance crédit.

Quels aspects de l’assurance crédit immobilier peuvent être négociés ? Et comment bien négocier pour obtenir la meilleure assurance crédit, au meilleur coût ? Les conseils et astuces de Quel-Crédit-Choisir pour bien négocier votre assurance crédit immobilier.

Comme pour le crédit immobilier lui-même, vous pouvez vous entendre avec votre assureur pour négocier les termes de l’assurance crédit immobilier et obtenir mieux pour le même coût, ou la même protection pour un coût moindre. Tout est une question de négociation : vous pouvez négocier 3 aspects principaux dans votre assurance emprunteur : l’assureur, les garanties et le délai de carence.

1) Bien négocier son assureur

Négocier son assureur ? Oui, vous n’êtes pas obligés d’accepter l’assurance crédit immobilier proposée par votre banque (en savoir plus), qui systématiquement essaiera de vous convaincre de choisir son assurance crédit. Vous avez le droit d’étudier les propositions d’assurance crédit immobilier des autres assureurs, et pour un même niveau de garanties, d’opter pour la délégation d’assurance. En faisant jouer la concurrence, vous pourrez obtenir ailleurs un meilleur coût pour votre assurance crédit.

2) Bien négocier les conditions de l’assurance crédit, dont le niveau de garanties

Votre situation d’emprunteur est spécifique, vous pouvez être jeune, âgé, en bonne santé ou fragile, exercer un métier de bureau ou un métier à risques, et votre assurance crédit doit être adaptée à cette situation spécifique. Or bien souvent les assurances crédit comportent des conditions de garanties prédéfinies, qui s’appliquent à tous les emprunteurs, peu importe votre âge, votre santé ou votre métier, et les emprunteurs jeunes, en bonne santé, sont logés à la même enseigne que les autres, et payent cher leur assurance crédit.

Dans ce cas, négociez avec votre assureur les conditions de votre assurance crédit immobilier, et ne payez pas le même prix que les autres ! Vous avez tout à gagner en négociant pour personnaliser les conditions de votre assurance crédit.

3) Autre aspect de l’assurance crédit à négocier, le délai de carence

On appelle délai de carence la période entre la date de début de votre contrat d’assurance crédit et la date à partir de laquelle vous êtes couvert par cette même assurance crédit. Avec le délai de carence de votre assurance crédit immobilier, s’il vous arrive un incident pendant cette période, vous ne serez pas couvert.

Le délai de carence s’applique à la fois pour l’assurance décès-invalidité et pour l’assurance perte d’emploi : si vous estimez que le délai de carence imposé est trop long, essayez de le négocier à la baisse.