A cause du ralentissement de l’activité économique observé ces derniers mois, certains emprunteurs immobiliers ont rencontré des difficultés à rembourser leur crédit, et pour cause : les situations de perte d’emploi, chômage partiel ou non renouvellement d’un contrat à durée déterminée se sont multipliées. Dans cette situation, une assurance crédit peut aider au remboursement du crédit en cours : l’assurance perte d’emploi.

Pour en savoir plus sur l’assurance perte d’emploi, découvrez la suite de l’article.

Lorsqu’un emprunteur perd son emploi ou est mis au chômage partiel, ses revenus baissent et il devient compliqué de rembourser chaque mois les mensualités de son crédit.

La baisse des revenus peut être temporaire et très courte, auquel cas le remboursement du crédit ne pose pas de difficulté, mais si la baisse est durable, l’emprunteur peut ne plus avoir assez de ressources pour payer ses lensualités.
Dans cette situation, quelles solutions ?

– certains contrats de crédits prévoient une certaine souplesse dans le remboursement, avec la possibilité d’ajuster ou de reporter les mensualités du crédit. Ces clauses d’adaptabilité varient fortement d’un crédit à l’autre, et d’un organisme prêteur à l’autre.

l’assurance perte d’emploi est une protection efficace contre ce type de situation financière délicate. En effet, souscrire une assurance chômage (ou assurance perte d’emploi) en même temps que son crédit offre la couverture suivante : l’assurance perte d’emploi prend en charge le remboursement des mensualités de votre crédit, partiellement ou en partie, en fonction des conditions fixées lors de la signature de l’assurance.

Lors du choix de votre assurance perte d’emploi, étudiez attentivement les modalités d’assurance, les clauses de couverture et les conditions de remboursement des mensualités, car elles varient d’un assureur à l’autre, d’un contrat d’assurance chômage à l’autre…