La souscription d’une assurance crédit vous soumet inévitablement à un questionnaire précis et complet, qui permet aux assureurs d’évaluer votre « risque emprunteur » et de fixer le coût de votre assurance crédit. Pour les personnes ayant des soucis de santé, ce passage obligé est parfois mal vécu, comme il peut l’être pour les professions à risques.

En effet, dans le cadre d’une assurance crédit, les professions jugées à risques voire dangereuses sont parfois stigmatisées voire écartées des propositions d’assurance crédit : trop frileux, certains assureurs préfèrent ne pas assurer les crédits des professions à risques. Quels sont les critères et éléments pris en compte dans le calcul du risque ? Quelles professions à risques peuvent rencontrer des obstacles lors de la souscription d’une assurance crédit ? Et quelles solutions pour les métiers à risques qui cherchent une assurance crédit ?

Les professions à risques regroupent tous les métiers dont la pratique présente un risque plus grand que pour un métier standard (même fonctionnement que pour le risque de santé en assurance crédit), c’est-à-dire les professions dans lesquelles le taux d’accident est plus élevé que la moyenne.

Parmi les professions jugées à risques, on retrouve les métiers liés à la sécurité, type pompiers, militaires, policiers, agents de sécurité…, mais aussi les métiers des transports, comme chauffeurs routiers, pilotes de ligne, ainsi que les marins pécheurs, les convoyeurs de fonds, etc.

Bien entendu, les professions à risques trouveront elles aussi des assureurs pour leur assurance-crédit, mais elles pourront payer plus cher la protection offerte sur leur crédit. Il existe des solutions d’assurance crédit pour les métiers à risques.

La souscription de l’assurance crédit passe ici aussi par un questionnaire complet qui mettra en lumière tous les risques que présente la profession : conditions de travail, lei de travail, plages horaires et amplitude des heures de travail, machines utilisées, environnement de travail… Ensuite, l’assureur déterminera un tarif spécifique qui tiendra compte des risques potentiels présentés par cette profession à risques, pour offrir la protection la plus grande et la plus personnalisée possible.

Inconvénient, l’assurance crédit des professions à risques coûte plus cher que celle de l’emprunteur standard, car elle vous couvre sur des risques non couverts pour les autres. Ne négligez aucun détail dans vos réponses au questionnaire de l’assurance crédit, il s’agit de bien vous protéger, vous et vos proches, au cas où un incident malheureux surviendrait, il ne s’agit donc pas de chercher à économiser sur une protection qui pourrait un jour s’avérer indispensable.