Dans le cadre du financement de votre projet immobilier, vous allés être amenés à choisir votre crédit immobilier. Il existe de nombreuses sortes de crédits immobiliers, et il n’est pas toujours aisé de s’y retrouver. Voici donc un récapitulatif des principaux prêts immobiliers parmi lesquels choisir…

  • Le prêt bancaire : il s’agit d’un crédit distribué par un établissement bancaire à un professionnel ou un particulier selon un taux d’intérêt et des frais librement fixés
  • Le prêt épargne logement, ou PEL : prêt qui offre des tarifs préférentiels pour le financement d’un projet immobilier, le PEL se présente sous la forme d’un compte bancaire pour une durée de 4 à 10 ans d’épargne. Les taux d’intérêts avantageux  et la gratuité des frais de dossiers ne sont acquis qu’après quatre ans d’épargne minimum.
  • Le prêt à taux zéro : il est accordé par certains établissements bancaires ayant passé une convention avec l’Etat. L’objectif du prêt à taux zéro est de faciliter l’achat de logements immobiliers pour les foyers les plus modestes. Très avantageux car sans intérêts, le prêt à taux zéro vient compléter le financement du projet immobilier avec d’autres prêts, il ne peut financer le projet à lui seul.
  • Le prêt « 1 % employeur » ou prêt 1% logement : il concerne les salariés des entreprises d’au moins dix salariés désireux d’acheter un logement immobilier (neuf ou ancien) ou un terrain à bâtir. Toutes ces entreprises doivent consacrer une somme égale à 0,45% des salaires versés, somme correspondant initialement à 1% de la masse salariale, pour aider au financement des logements des salariés. Le prêt 1% logement est attribué aux salariés sans condition de ressources.
  • Le prêt lissé ou à paliers : pour un foyer qui cumule plusieurs crédits en cours, aux mensualités et aux durées différentes, le prêt lissé permet de ne payer qu’une seule mensualité, au montant fixe, pour tous les crédits. La mensualité à payer est non seulement fixe mais plus faible que dans un plan de financement classique, offrant une certaine marge de trésorerie. En revanche, le prêt lissé oblige le foyer souscripteur à un surcoût très important en coût de crédit.
  • Le prêt d’Accession Sociale, ou PAS : destiné aux personnes dont les revenus sont inférieurs aux plafonds fixés par décret, le Prêt d’Accession Sociale offre un taux avantageux et de nombreux avantages (assurance chômage incluse, plafonnement des frais de dossier, droit à l’APL, réduction des frais de notaires…). Pour consulter les plafonds de ressources, cliquez ici.
  • Le prêt fonctionnaire : seuls les fonctionnaires ou agents publics en service peuvent prétendre obtenir ce prêt, exclusivement délivra par le Crédit Foncier de France. Le prêt fonctionnaire vient compléter un Prêt d’Accession Sociale ou PAS, voir plus haut, ou un Prêt Conventionné (PC). L’obtention d’un prêt fonctionnaire est soumise aux mêmes conditions que pour obtenir un PAS ou un PC.
  • Les prêts des Caisses de Retraite : renseignez-vous auprès de la caisse de retraite à laquelle vous êtes affilié, certaines d’entre elles proposant à leurs adhérents des prêts immobiliers bonifiés pour l’acquisition d’un logement immobilier (en résidence principale). Les prêts bonifiés des Caisses de Retraite ne peuvent financer votre projet immobilier à eux seuls, ils doivent venir compléter d’autres prêts.

Parmi ces nombreux prêts immobiliers, seuls les prêts bancaires sont accessibles à tous, mais n’hésitez pas à consulter votre employeur et les organisme sociaux pour connaître vos droits, car certains crédit immobiliers sont particulièrement avantageux !