Tous les emprunteurs français ne sont pas sur un pied d’égalité en matière de crédit immobilier. Fait connu, la situation personnelle de l’emprunteur influence les conditions de prêt immobilier, notamment via son apport, mais un palmarès récent des taux de crédits immobiliers* montre que la zone géographique de l’emprunteur influence elle aussi le taux de crédit obtenu.

Les taux de crédit immobilier pratiqués sont différents selon les régions…. Dans quelle ville de France les taux de crédit sont-ils les plus bas ? Les plus intéressants ? Et les moins intéressants ?

Les disparités de taux de prêt immobilier entre les régions aggravent les écarts déjà existants au niveau des prix immobiliers. L’étude des taux de crédit immobilier et des prix immobiliers (prix moyen au mètre carré) fait ainsi ressortir des disparités importantes en matière de pouvoir d’achat immobilier : « Compte tenu du niveau des taux et des prix, […], avec le même budget, on peut ainsi acheter 67 m2 à Nantes ou Toulouse mais seulement 46 m2 à Nice et 22 m2 à Paris »*.

Si les prix de l’immobilier sont sans surprise bien plus élevés à Paris que dans les autres grandes villes de France (environ 7 340€ le mètre carré dans la capitale), ce n’est pas le cas des taux de crédit immobilier. Les taux moyens observés pour un prêt sur 20 ans s’établissent autour de 3,8% à Nantes, contre 392% à Paris mais 4,05% à Lyon ou Toulouse et jusqu’à 4,18% à Montpellier.

*Source : Palmarès des taux de crédit immobilier publié lundi 20 juin 2011 par Meilleurtaux.