Crédit bullet, crédit in fine, crédit à terme fixe… toutes ces appellations de crédit désignent en fait le même type de crédit, où l’emprunteur ne rembourse que les intérêts de son crédit tout au long du prêt, et où le capital prêté est remboursé en une seule fois à la fin du crédit. Le crédit in fine ne fonctionne donc pas comme un crédit bancaire classique, puisque dans un crédit in fine il n’y a pas de remboursements de capital pendant la durée du crédit mais un seul remboursement à l’échéance du crédit.

Les crédits in fine (crédit bullet) ne sont pas utilisés pour les mêmes projets que les crédits classiques. En général, les crédits in fine sont utilisés dans le cadre d’investissements mobiliers ou immobiliers. A qui s’adresse le crédit in fine ? Comment marche un crédit in fine ? Découvrez tous les détails sur le crédit bullet / crédit in fine / Crédit à terme fixe.

Détails d’un crédit in fine :

Décrit généralement comme le crédit adapté au financement d’investissements locatifs, le crédit in fine se rembourse en deux parties : une fois souscrit, et pendant toute la durée du crédit, vous remboursez les intérêts du prêt, et à la fin du crédit in fine, vous remboursez en une seule fois tout le capital que vous avez emprunté.

A qui s’adresse le crédit in fine ?

Un crédit in fine peut être souscrit par un particulier ou par une entreprise, mais il est nécessaire que l’emprunteur puisse disposer, à terme, d’une certaine somme d’argent qui lui permettra de rembourser le capital du crédit in fine.

Ce type de crédit s’applique souvent aux investissements locatifs, mais plus généralement le crédit in fine ou crédit bullet convient pour les emprunteurs qui n’ont pas un capital suffisant pour financer un investissement à un instant T mais qui disposeront à terme du capital nécessaire pour rembourser en un seul versement l’ensemble du crédit in fine.

Comment marche un crédit in fine ?

L’élément principal à retenir sur le crédit in fine est qu’il se différencie d’un crédit classique par son mode de remboursement : l’emprunteur ne paye que les intérêts pendant toute la durée du crédit et rembourse le montant emprunté à la toute fin du crédit in fine.

Bon à savoir : Un crédit in fine peut tout à fait être combiné avec un crédit classique.

Tous droits réservés 2010 – Quel-crédit-choisir