Pour souscrire un crédit immobilier, vous pouvez soit vous adresser aux banques, soit passer par un courtier qui négociera pour vous les conditions d’obtention de votre crédit immobilier. Aujourd’hui, moins d’un emprunteur sur 4 fait appel à un courtier en crédits immobiliers : est-il avantageux de faire appel à un courtier pour souscrire son crédit immobilier ?

Si la plupart des emprunteurs préfèrent s’adresser directement à leur banque, ou à d’autres banques concurrentes, pour obtenir leur crédit immobilier, la formule de négociation de crédit proposée par les courtiers en prêts immobiliers peut se révéler très intéressante.

Comment fonctionnent les courtiers en crédits immobiliers ?

Lorsque vous présentez votre projet immobilier à un courtier, celui-ci va automatiquement s’adresser à plusieurs dizaines d’établissements prêteurs pour leur demander un crédit immobilier, les mettant ainsi en concurrence et les forçant ainsi à proposer leur meilleure offre.

Le fait de faire jouer la concurrence leur permet d’obtenir un taux d’intérêt plus faible que celui affiché (réduction jusqu’à 0,30% sur le taux d’intérêt des crédits immobiliers), mais également de négocier de meilleurs taux et/ou de meilleures garanties pour les assurances crédit qui vous seront demandées, comme l’assurance décès-invalidité.

Les crédits immobiliers obtenus par les courtiers sont-ils plus avantageux ?

Oui, dans la majorité des cas, les crédits immobiliers obtenus pas les courtiers en prêts proposent un taux d’intérêt plus faible que celui qui vous serait directement proposé par les banques. Obtenir un taux d’intérêt plus avantageux pour votre crédit immobilier vous permet donc de réduire le coût total de votre crédit, en réduisant significativement le coût des intérêts à verser.

Certes, faire appel à un courtier en crédits immobiliers suppose de payer leur intervention, en leur réglant des honoraires que vous aurez définis au préalable, cependant les économies réalisées grâce à l’obtention d’un taux d’intérêt plus bas couvrent en principe largement ces frais d’honoraires…