Dans un contexte de baisse des taux d’intérêts, on est forcément tenté par la renégociation de crédit, pour profiter de cette baisse des taux et réduire le coût de notre crédit. Mais comment renégocier son crédit, les banques sont-elles favorables à la renégociation de crédit ?

Avant de voir ensemble comment renégocier son crédit, attardons-nous sur les raisons qui poussent un emprunteur à renégocier son crédit.
1) Pourquoi renégocier son crédit ?

Si vous renégociez votre crédit pour adapter votre taux d’intérêt aux taux en cours, plus réduits que lorsque vous avez souscrit votre crédit, vous allez réduire le coût de votre crédit et faire des économies non négligeables.

Les économies générées par la renégociation de crédit peuvent prendre deux formes :
– diminuer vos mensualités et garder la même durée de crédit
– raccourcir la durée de votre crédit en choisissant de payer le même montant de mensualités

2) Comment renégocier son crédit ?

Sachez que la renégociation de crédit n’est possible que si vous avez souscrit un crédit à taux fixe. En effet, les taux d’intérêt d’un crédit à taux variable s’ajustent d’eux-mêmes sur le taux de référence auquel ils sont liés, et baisseront donc si le taux de référence diminue.

Ensuite, renégocier son crédit n’est pas si évident. Votre banque a tout intérêt à recevoir chaque mois le paiement de mensualités calculées à partir d’un taux d’intérêt élevé, gagnant ainsi de l’argent. Par conséquent, il vous faudra probablement quelques efforts de persuasion pour convaincre votre banque de revenir sur le contrat de crédit initial et d’accepter la renégociation de crédit pour baisser votre taux.

Pour convaincre votre banque d’accepter de renégocier votre crédit, avancez tous les arguments dont vous disposez : bonne gestion de votre compte bancaire, jamais à découvert, revenus en hausse depuis que vous avez souscrit le crédit, possible transfert de tous vos comptes dans cette banque, éventuelle ouverture de compte d’autres membres de votre famille dans cette banque…

Soulignez bien tous les arguments en votre faveur susceptibles de persuader votre conseiller financier d’approuver la renégociation de votre crédit.