Face à une rentrée d’argent imprévue (et opportune!), vous pouvez être tentés d’opter pour le remboursement anticipé de votre crédit, pour en finir aux plus vite avec le remboursement de vos mensualités. Calculez bien, car le remboursement anticipé d’un crédit entraine la plupart du temps le paiement d’indemnités à la banque, appelées « pénalités de remboursement anticipé », qui peuvent alourdir le coût de votre crédit.

Le remboursement anticipé d’un crédit immobilier peut être avantageux économiquement, sous certaines conditions, mais mieux vaut étudier les conditions de remboursement anticipé au préalable pour s’assurer de la rentabilité de l’opération…

Rembourser son crédit immobilier par anticipation signifie rembourser la totalité ou une partie du capital emprunté avant la fin du contrat de crédit. On parle alors de remboursement anticipé total ou de remboursement anticipé partiel.

NB : tous les crédits ne sont pas concernés par le remboursement anticipé, il s’agit ici du remboursement anticipé d’un crédit immobilier.

En quoi le remboursement anticipé d’un crédit immobilier est-il avantageux ?

Si le taux d’intérêt de votre crédit immobilier est élevé, un remboursement anticipé est avantageux, car en remboursant même partiellement le capital restant dû, vous réduisez le capital sur lesquels sont calculés vos intérêts, qui sont donc diminués.
De même pour la durée de votre crédit immobilier : si vous avez souscrit un crédit sur une longue durée, il est avantageux de procéder à un remboursement anticipé, même partiel.

Comment savoir si le remboursement anticipé du crédit est avantageux ?

Il faut prendre en compte plusieurs paramètres, et faire vos calculs. Nous l’avons vu, le taux d’intérêt et la durée de votre crédit immobilier vont jouer sur la rentabilité d’un remboursement anticipé : plus la durée du crédit est longue, et plus le taux d’intérêt est élevé, plus le remboursement anticipé est avantageux.

Mais étudiez bien le montant des indemnités de remboursement anticipé prévues dans votre contrat : ces indemnités correspondent à la somme que peut exiger votre banque si vous remboursez votre crédit avant échéance. Les indemnités de remboursement anticipé sont prévues dès souscription du crédit, et indiquées dans l’offre de crédit.

Le montant de ces indemnités va jouer sur la rentabilité d’un remboursement anticipé : Si le montant des indemnités de remboursement anticipé est supérieur aux économies que vous ferez en remboursant votre crédit avant échéance, cela n’en vaut pas la peine…

A prendre en compte également, les éventuelles réductions d’impôts que vous pourrez réaliser avec les intérêts payés. Si rembourser votre crédit par anticipation vous fait perdre ces déductions fiscales, en plus du paiement des indemnités de remboursement anticipé, l’opération ne sera vraiment pas rentable…

Tous droits réservés 2010 – Quel-crédit-choisir