Il est utile de connaitre le taux d’endettement maximum à ne pas dépasser avant de vous lancer dans un projet immobilier et donc dans une demande de crédit : le taux d’endettement maximum généralement admis est de 33% environ, soit un tiers de vos revenus.

Pour calculer votre taux d’endettement, et savoir si vous êtes proche de ce taux maximum admis, il vous faut connaitre 1) vos revenus et 2) vos charges fixes. Avec ces deux données vous pourrez calculer votre taux d’endettement, en divisant le montant de vos charges par le montant de vos revenus, le tout multiplié par 100.

Voici la formule pour calculer votre taux d’endettement :

Taux d’endettement = (charges fixes / revenus) x 100

Si vous touchez 2000€ nets par mois, et que votre loyer mensuel est de 600€, votre taux d’endettement sera de (600/2000) x100=30%, soit un taux inférieur au taux d’endettement maximum recommandé qui se situe à 33%.

Ce taux sera calculé par les banques pour estimer quel montant de mensualité vous pourriez rembourser tous les mois tout en restant au-dessous des 33% d’endettement, et donc pour décider si elles peuvent vous accorder le crédit immobilier que vous demandez.

Si nous reprenons notre exemple ci-dessus, si vous touchez un salaire net de 2000€ par mois et que la simulation de crédit donne des mensualités de 900€, cela vous exposerait à un taux d’endettement de 45%, et la banque va refuser de vous accorder le crédit : elle vous encouragera à vous rediriger vers un projet immobilier plus modeste, dont les mensualités ne feront pas exploser votre taux d’endettement.

Le rachat de crédit est souvent proposé comme solution pour faire diminuer le taux d’endettement. Il est vrai qu’en allongeant la durée du crédit et en réduisant le montant des mensualités remboursées, le rachat de crédit fait mathématiquement baisser le taux d’endettement. Cependant, cette opération financière n’est pas sans risque et tous les tenants et aboutissants doivent être connus au préalable. En savoir plus…