L’Aide Personnalisée au Logement (APL) et l’Allocation Logement sont deux aides bien connues pour aider les ménages à réduire les dépenses liées à leur logement, mais il existe également d’autres aides au logement moins connues, destinées à aider locataires et propriétaires. Ces aides au logement sont en général complémentaires de l’APL ou des Allocations Logement, il est donc intéressant de les connaitre.

Découvrez quelles sont ces aides au logement complémentaires et moins connues dans la suite de cet article.

Ce tour d’horizon des aides au logement complémentaires et moins connues fait suite à cet article sur l’Aide Personnalisée au Logement et l’Allocation Logement.

Pour une revue en détail des aides au logement que sont l’APL et l’Allocation Logement, cliquez ici.

– L’aide au versement du dépôt de garantie

En tant que locataire, vous pouvez bénéficier d’une aide au logement servant à payer la caution, aussi appelée dépôt de garantie, demandée par le propriétaire de votre logement lors de votre emménagement. Il existe en effet des aides qui aident les locataires à payer l’avance demandée par le propriétaire : l’aide Loca Pass assurée par le 1% logement ou l’aide du Fonds de solidarité pour le logement (FSL).

– La prime de déménagement

Que vous soyez propriétaire ou locataire, que vous déménagiez par vos propres moyens ou en faisant appel à une société de déménagement, vous pouvez bénéficier de cette prime de déménagement sous certaines conditions, et ainsi toucher une aide au logement de 948,1€ si vous avez 3 enfants ou 1027,11€ si vous avez 4 enfants. La prime de déménagement est une aide réservée aux familles avec enfants qui sont allocataires d’une aide au logement (APL ou AL). Renseignez-vous auprès de la CAF pour savoir si vous y avez droit.

– La prime à l’amélioration de l’habitat et subventions de l’ANAH

La prime à l’amélioration de l’habitat est une aide au logement qui a été remplacée par les subventions versées par l’ANAH (Agence nationale de l’habitat). Ces subventions sont des aides au logement destinées à financer des travaux d’amélioration du logement, ou de réhabilitation et mises aux normes d’un logement indigne.

Ce sont des aides allouées aux propriétaires bailleurs et propriétaires occupants, très exceptionnellement aux locataires qui souhaitent réaliser des travaux de mise aux normes de décence de leur logement.

– Le prêt à l’amélioration de l’habitat

Ce prêt est une aide au logement accordée via un prêt aux conditions extrêmement avantageuses, au taux d’intérêt de 1% seulement. Cette aide est allouée si vous effectuez des travaux dans votre résidence principale, et les travaux doivent être destinés à améliorer votre logement (assainissement, isolation thermique, etc.).

Le prêt à l’amélioration de l’habitat est une aide au logement attribuée aux ménages bénéficiant d’au moins une prestation familiale, donc réservée aux familles avec enfants.