En souscrivant un crédit revolving, ou crédit renouvelable, vous avez à votre disposition une somme d’argent prêtée à crédit par un établissement financier. Vous pouvez ensuite utiliser cette réserve d’argent au fur et à mesure de vos besoins.

Le principal avantage du crédit revolving est donc cette disponibilité d’argent, cette réserve d’argent à crédit à laquelle vous avez accès. Le crédit revolving offre également d’autres avantages, notamment une grande souplesse d’utilisation, cependant il présente aussi certains risques, et certains inconvénients.

Découvrons ensemble les avantages et inconvénients du crédit revolving.

Les avantages du crédit revolving

Qu’il soit appelé crédit renouvelable, réserve d’argent ou compte permanent, le principal avantage du crédit revolving tient à son principe même : vous disposez d’une somme d’argent à crédit, qui vous est prêtée, dont pouvez vous en servir comme vous le souhaitez.

Un autre avantage : vous n’avez pas à justifier les dépenses que vous effectuez avec l’argent de votre crédit revolving. Pour vous l’accorder, le prêteur ne vous demande pas, sauf exception, quelle utilisation vous allez en faire.

Le crédit revolving offre par ailleurs une grande souplesse dans son remboursement : les mensualités que vous remboursez peuvent être modifiées, il suffit généralement pour cela d’en informer votre établissement prêteur.

Grâce à cette souplesse, et lorsque c’est possible, vous pouvez choisir de rembourser des mensualités plus importantes pour rembourser votre crédit au plus vite.

Les inconvénients du crédit revolving

Un crédit revolving doit être utilisé avec discernement, pour ne pas engluer les souscripteurs dans des situations financières difficiles.

Il faut savoir que le taux d’un crédit revolving est plus élevé que celui d’un prêt personnel. C’est un inconvénient majeur, le coût du crédit revolving est donc élevé.

Du fait de son fonctionnement, avec un renouvellement annuel automatique si le crédit n’est pas entièrement remboursé, le crédit revolving peut durer très longtemps… dans ce cas, le risque est que l’emprunteur ne puisse plus s’en sortir, avec un crédit revolving qui devient quasi-permanent et donc un coût qui s’alourdit année après année en raison des intérêts à payer.

Enfin, un gros risque, dans le cas d’un cumul de crédits revolving, si un emprunteur souscrit plusieurs crédits revolving, est que ce dernier se retrouve en situation d’endettement, à ne plus pouvoir faire face aux différents crédits revolving en cours.