A l’origine, le microcrédit s’est développé principalement dans les pays en voie de développement, où il a permis de concrétiser des microprojets. Mis en place en France en 2005 (loi n° 2005-32 du 18 janvier 2005), popularisé et développé par Muhammad Yunus, prix Nobel de la paix en 2006, le microcrédit est maintenant pratiqué également dans les pays économiquement développés, où il s’intègre même dans un environnement financier plus complet appelé microfinance.

Le microcrédit permet donc aux personnes qui n’ont pas accès aux crédits classiques d’obtenir un prêt, même sans apport, afin d’obtenir le capital de départ nécessaire pour créer leur petite entreprise. Via le microcrédit, les exclus du marché de l’emploi et du circuit bancaire peuvent ainsi créer leur propre emploi.

Si vous êtes intéressés, vous vous demandez sûrement comment faire pour obtenir un microcrédit…Voici les conditions à remplir pour obtenir un microcrédit :

Bon à savoir : Le microcrédit se caractérise par le prêt de montants restreints (2000 à 3000€ maximum pour un premier emprunt), et sur une durée courte, en général de 12 mois maximum.

Initialement le microcrédit était consacré au financement de microprojets professionnels : création d’une petite entreprise de teinture, de restauration, de maraichage… il est aujourd’hui possible d’avoir recours au microcrédit pour des projets plus personnels, comme le financement du permis B, ou d’une formation.

 

Les conditions d’accès au microcrédit sont les suivantes :

–         Pas de condition de revenu. Que vous soyez en CDD, à la retraite, étudiant, en intérim, vous pouvez avoir accès au microcrédit là où les banques traditionnelles refusent de vous prêter.

–         Etre majeur. Il n’y a pas de restriction d’âge, pas d’âge maximum contrairement aux crédit classiques.

–         Ne pas être engagé dans une procédure de surendettement auprès de la Banque de France.

–         Disposer d’une capacité de remboursement, même petite, pour rembourser les mensualités du microcrédit.

–         Fournir les pièces justificatives suivantes suivantes : copie de votre pièce d’identité, justificatifs de ressources, avis d’imposition sur le revenu, 3 derniers relevés de compte bancaire, justificatif de domicile de moins de 3 mois et RIB.

–         Identifier un témoin, ou caution. En fonction du type de microcrédit choisi, professionnel ou personnel, cette tierce partie sera votre garant moral ou financier.

 

NB : Le microcrédit est avant tout basé sur la confiance accordée aux demandeurs de crédit, quels que soient leur histoire professionnelle et l’activité dans laquelle ils souhaitent se lancer, mais comme tous les crédits, le microcrédit engage les emprunteurs et doit être
remboursé.

Pour faire une demande de microcrédit, tournez-vous vers les associations, la plus connue étant l’Adie, l’Association pour le Droit à l’Initiative Economique. Vous pourrez déposer une demande de microcrédit, et votre dossier sera ensuite étudié.