A-t-on droit aux APL quand on est propriétaire ? La réponse est oui : si vous êtes propriétaire, vous pouvez vous aussi avoir droit à l’Aide Personnalisée au Logement, cette aide n’étant pas réservée aux personnes locataires uniquement. Certaines conditions vous permettent de bénéficier de l’APL en tant que propriétaire, Quel-Crédit-Choisir les détaille pour vous.

La première condition, incontournable, est que l’APL ne concerne que la résidence principale dont vous êtes propriétaire, cette aide ne peut être obtenue pour une résidence secondaire.

En tant que propriétaire, vous ne pourrez toucher l’APL que si votre logement est dans l’un des trois cas suivants :

– un logement construit, acheté neuf ou acheté et amélioré, agrandi ou transformé à l’aide d’un Prêt Aidé pour l’Accession à la Propriété. Dans ce cas, l’APL perçue est consacrée à rembourser les frais d’intérêt et de remboursement de votre Prêt Aidé pour l’Accession à la Propriété, et vous aide à payer vos frais de propriété.

– un logement construit, acheté neuf ou acheté et amélioré, agrandi ou transformé grâce à un Prêt Conventionné. Dans cette situation, comme dans le cas d’un PAP,  le propriétaire du logement reçoit l’APL pour rembourser les charges d’intérêts et de remboursement de l’achat immobilier.

– un logement qui a été concerné par un contrat de location-accession, soit dans le cadre d’un Prêt à l’Accession à la Propriété, soit dans le cadre d’un Prêt Conventionné, notamment un PSLA, Prêt Social de Location Accession, qui offre la possibilité aux ménages touchant des revenus modestes de financer des opérations de location accession au profit de ménages aux revenus modeste.

Dans ces 3 situations, vous avez droit, en tant que propriétaires, de toucher l’Aide Personnalisée au Logement, n’hésitez donc pas à contacter les organismes auprès desquels vous avez obtenu ces prêts, ils sauront vous renseigner.