Lors de votre demande de crédit immobilier, vous pouvez agir sur plusieurs leviers pour réduire le coût du crédit : le taux d’intérêt de votre prêt immobilier, la durée de votre prêt, mais aussi les frais de dossier que la banque vous demandera pour vous accorder votre crédit.

Or ces frais de dossier, dont le montant peut vous sembler marginal par rapport au montant du crédit immobilier souscrit, peuvent rapidement alourdir le coût total de votre crédit. C’est donc tout à votre intérêt de négocier les frais fixes de votre crédit…

Dans une demande de crédit immobilier, les frais de dossiers, ou frais bancaires, sont systématiques et justifiés par les établissements prêteurs comme contrepartie du temps et des compétences accordés pour constituer le dossier de crédit, puis pour assurer le suivi bancaire.

Les frais de dossiers représentent en général entre 0,4% et 1% du coût du crédit immobilier, mais il est possible de négocier avec votre conseiller financier.
 

Peut-on négocier les frais de dossiers ?

Dans le meilleur des cas, si votre dossier est simple et rapide à traiter, si vous entretenez de bonnes relations avec votre banquier, si vous demandez un crédit immobilier dans la banque où sont domiciliés vos comptes bancaires depuis de longues années… Si vous réunissez toutes ces conditions et que vous êtes, en plus, un fin négociateur, vous pourrez réussir à négocier habilement les frais de dossiers de votre crédit, voire à les annuler complètement.

Pour négocier vos frais de dossiers, plusieurs astuces :

faites jouer la concurrence : allez voir plusieurs banques, présentez-leur votre dossier de crédit immobilier, et insistez sur les avantages et la faiblesse des frais de dossier offerts par les concurrents,

– mettez en avant les arguments de votre demande de crédit : un apport personnel important, un dossier de crédit bien ficelé et de qualité, des comptes bancaires domiciliés depuis longtemps chez eux…

 

Négocier les frais de dossier : une réelle économie ?

Les frais de dossier de votre crédit immobilier ne sont qu’un élément du coût du crédit : négocier les frais de dossier pour les réduire peut bien entendu diminuer le coût du crédit, encore faut-il qu’à côté de ça, vous ayez également obtenu un taux d’intérêt intéressant.

Des frais fixes très bas, ou même nuls, ne sauront compenser un taux d’intérêt élevé.
Cependant à taux d’intérêt égal, négocier vos frais de dossier vous permettra de faire des économies, comme le montre l’exemple chiffré ci-dessous.

– crédit immobilier de 100 000€, avec un taux d’intérêt de 5% et des frais de dossier de 0,8% du montant du crédit, soit 800€ : le coût du crédit sera de 5800€

– crédit immobilier de 100 000€, avec un taux d’intérêt de 5% et des frais de dossier négociés à 0,1% du montant du crédit, soit 100€ : le coût du crédit sera de 5100€
L’écart entre ces deux coûts de crédit représente environ une mensualité. Parfois, des frais de dossier bien négociés peuvent vous permettre d’économiser, une, deux, voire trois mensualités, ce qui n’est pas négligeable sur la durée.

 

Ainsi, à taux d’intérêt égal, oui, négocier vos frais de dossier sera très avantageux, néanmoins négocier un taux d’intérêt faible peut s’avérer être bien plus intéressant pour votre crédit que des frais de dossier faibles.

Le plus sûr, pour être certain d’obtenir un coût de crédit le plus faible possible, est de faire des simulations, de faire jouer la concurrence en insistant sur les avantages obtenus chez les concurrents, et de calculer toutes les possibilités…