Lorsque vous souscrivez un crédit, la question de la durée du prêt immobilier se pose systématiquement.

Quelle durée dois-je choisir pour mon crédit immobilier, est-il préférable de contracter un crédit à court terme (durée inférieure à 15 ans) ou au contraire un crédit à long terme (plus de 15 ans) ? Plusieurs éléments vont jouer sur la durée de votre crédit immobilier.

1) votre âge au moment de la souscription du crédit

2) votre apport personnel, c’est-à-dire la part du financement de votre projet qui n’est pas financée par le crédit

3) votre situation professionnelle et les perspectives d’évolution de votre carrière

 

Si vous optez pour un crédit à court terme, autrement dit un prêt immobilier d’une durée de moins de 15 ans, ces 3 éléments influeront peu sur l’issue donnée à votre demande de crédit.

Un crédit à court terme représente peu de risques pour votre banque : il vous sera donc plus facile d’obtenir votre emprunt, quelques soient votre âge, votre apport personnel et votre situation professionnelle.

 

En revanche, un crédit sur une plus longue durée (supérieure à 15 ans) sera accordé avec plus de prudence.

La banque étudiera alors :

1) votre âge, car un crédit longue durée est particulièrement adapté pour de jeunes emprunteurs.

Choisir une durée de crédit longue permet en effet de rembourser des mensualités faibles, car étalées sur une longue période.

Une demande de crédit longue durée effectuée par un emprunteur de 50 ou 60 ans, par exemple, sera plus difficile à concrétiser.

2) votre apport personnel, autrement dit la part de l’achat immobilier que vous allez financer vous-même.

Plus votre apport est élevé, plus la solution d’un crédit longue durée est possible, car un apport élevé signifie généralement une sécurité financière, qui encouragera donc les banques à prendre un risque à long terme avec un crédit longue durée.

3) enfin, selon votre situation professionnelle et les perspectives d’évolution de votre carrière et donc de vos revenus, l’éventualité d’un crédit sur plus de 15 ans, voire sur 20, 25 ou 30 ans, sera considérée différemment.