Intermédiaires entre les particuliers qui recherchent un crédit immobilier et les établissements bancaires, les courtiers immobiliers étudient les différentes offres de prêt, mettent les banques en concurrence et parviennent ainsi à proposer à leurs clients un crédit aux conditions les plus avantageuses du marché bancaire.

Taux fixe ou variable, assurance crédit, tous les éléments d’un crédit sont passés en revue par les courtiers immobiliers pour aboutir à un prêt aux conditions optimales. Mais quel est le coût d’un courtier immobilier ? Quels sont les tarifs pratiqués par les courtiers immobiliers ?

Quel est le coût d’un courtage immobilier ?

Les avantages offerts par les courtiers immobiliers ont un coût : généralement, les courtiers immobiliers touchent 1% du montant du crédit immobilier souscrit. En plus du coût des 1% du montant du prêt viennent s’ajouter des frais de courtages, qui remplacent en fait les frais de dossier habituels que font payer les banques. Bon à savoir, ces frais de courtage peuvent parfois être négociés.

A quel moment les courtiers immobiliers sont-ils rémunérés ?

Le Code de la Consommation (Art. L321-2) indique très clairement que les honoraires des courtiers immobiliers ne peuvent intervenir avant l’obtention du crédit immobilier : les courtiers sont donc rémunérés à la fin de leur prestation, lorsqu’ils ont trouvé le crédit immobilier qui répond à vos exigences.