Le microcrédit reste aujourd’hui encore mal connu, la notion de microcrédit est très vague encore pour nombre d’entre nous, tandis que les concepts de crédit immobilier et de rachat de crédit sont largement assimilés et compris. Le microcrédit est une forme de crédit professionnel, car le microcrédit est destiné aux personnes qui souhaitent entreprendre et créer leur petite entreprise.

Là où le crédit classique ne fonctionne pas, car les banques traditionnelles ne veulent pas prêter aux emprunteurs sans garantie, le microcrédit prête le capital de départ nécessaire à la création d’entreprise, le microcrédit aide les entrepreneurs sans apport. Qu’est-ce que le microcrédit ? Découvrez tout ce qu’il faut savoir sur le microcrédit.

Le microcrédit est un crédit professionnel qui aide les créateurs d’entreprises. Pour créer une entreprise, il est nécessaire d’avoir un apport, un capital de départ pour financer les premiers projets. Or certaines personnes n’ont pas cet apport, mais ont l’idée et l’envie de créer leur entreprise. Quand les crédits classiques ne sont pas accessibles, quand les banques ne veulent pas accorder de crédit aux créateurs d’entreprises sans garantie financière, le microcrédit intervient.

Le microcrédit soutient les créateurs d’entreprises qui n’ont pas accès aux crédits classiques. Il existe un organisme, l’ADIE, l’Association pour le Droit à l’Initiative Economique, qui propose du microcrédit.

Après étude du dossier de création d’entreprise, l’ADIE accorde des microcrédits, dont le montant peut aller jusqu’à 10 000€. Pour créer ou développer une petite entreprise par exemple, un microcrédit de 5 500€ est possible, de quoi lancer votre entreprise.

Le microcrédit doit bien évidemment être remboursé, un plan de remboursement du microcrédit est donc établi, en fonction de vos possibilités de remboursement. C’est la détermination du créateur d’entreprise et son historique financier qui jouent sur le microcrédit, sur l’obtention ou non d’un microcrédit.