Avec la baisse des taux, les conditions sont actuellement très favorables pour financer vos projets immobiliers. Les taux immobiliers sont en effet inférieurs d’un point par rapport à leur niveau d’automne 2008, avec des taux fixes variant autour de 4%. Dans ce contexte, vous pouvez obtenir un crédit immobilier à bas taux, mais vous pouvez aussi envisager de renégocier votre crédit, pour profiter de cette baisse des taux….

La baisse des taux immobiliers incite logiquement les particuliers qui ont souscrit un emprunt lorsque les taux étaient plus élevés à renégocier leur crédit, afin de bénéficier de ces taux plus intéressants. Attention néanmoins à la renégociation du crédit, qui est plus complexe qu’il n’y parait, et qui n’est pas systématiquement économiquement intéressante.

 Quel Crédit Choisir détaille pour vous les éléments clé d’une bonne renégociation de crédit et les obstacles à contourner.

– Primo, seuls les bénéficiaires de prêts immobiliers à taux fixe peuvent renégocier leur crédit. Les détenteurs de prêts à taux variable auront, eux, déjà profité de la baisse des taux.

– Secundo, prenez garde aux nombreux frais qu’une renégociation entraine : il est essentiel de s’assurer que ces frais ne seront pas plus importants que les économies réalisées par la baisse du cout du crédit ! Les principaux frais concerneront le remboursement anticipé du crédit : en soldant votre crédit initial pour en souscrire un nouveau, au taux plus bas, vous serez soumis aux indemnités de remboursement anticipé (IRA), égales à 3% du capital restant à rembourser.

– Tertio, renégocier son crédit entraine systématiquement des frais fixes, qui seront la plupart du temps des frais de changement d’établissement prêteur. Vous pouvez négocier ces frais afin de limiter leur impact sur le coût total de votre crédit, cependant ils pèseront dans la balance.

 

En bref, on voit que renégocier son crédit peut être très intéressant économiquement : avec la baisse des taux, les mensualités remboursées seront plus faibles sur une même durée de crédit, ou la durée du crédit sera plus courte avec les mêmes mensualités. Mais ces économies réalisées seront-elles supérieures aux frais entrainés par la renégociation, cette démarche vaut-elle la peine ? Il est auparavant indispensable de bien calculer que ce cette renégociation de crédit coutera, pour être sûr d’y gagner.