Quand il s’agit de choisir un prêt immobilier, de nombreux emprunteurs se sentent démunis : tellement d’offres, tellement de taux différents, tellement de termes techniques… Voici plusieurs conseils qui vous guideront dans le choix de votre prêt immobilier et qui vous aideront à réussir la souscription de votre crédit.

Voici 10 conseils pour réussir votre prêt immobilier.

1er conseil pour réussir votre prêt immobilier : Étudiez le jargon des prêteurs !

En d’autres termes, renseignez-vous un peu sur les termes utilisés par les banques, vous serez plus à l’aise face à votre conseiller financier et vous suivrez mieux les étapes du choix de votre prêt. Prêt à taux fixe ou prêt à taux variable ? Qu’est-ce que le TEG ? Vous pouvez consulter le lexique des prêts immobiliers de Quel Crédit Choisir.

2e conseil pour réussir votre prêt immobilier : Estimez votre apport personnel !

La question de l’apport personnel vous sera automatiquement posée, autant estimer le montant de votre apport avant votre rdv avec la banque. Et au préalable, le mieux aura été de vous constituer une épargne la plus importante possible, qui aidera à appuyer votre dossier pour obtenir un prêt immobilier.

3e conseil pour réussir votre prêt immobilier : Informez-vous sur les différents prêts possibles.

Il existe d’autres prêts que le prêt immobilier bancaire pour financer votre achat immobilier, qui sont pour la plupart des prêts très avantageux, aux taux très bas, mais qui ne peuvent s’obtenir que sous conditions. Citons parmi ces prêts le prêt 1% employeur, le prêt à taux zéro (PTZ), les prêts conventionnés, le prêt à l’accession sociale, etc.

Tous ces prêts vous aideront à augmenter le montant de votre apport personnel et viendront avantageusement compléter le prêt immobilier que vous accordera votre banque.

4e conseil pour réussir votre prêt immobilier : Jouez sur la concurrence pour obtenir la meilleure offre possible.

En mettant tous les prêteurs du marché en concurrence, et ils sont nombreux, vous allez pouvoir obtenir le prêt immobilier le plus intéressant, faire baisser les taux qui vous seront d’abord proposés, ou négocier des frais de dossiers plus bas, une meilleure assurance, …
Ne signez pas votre prêt immobilier auprès de la première banque chez qui vous êtes allé, étudiez toutes les offres, qui vont des banques traditionnelles aux organismes de crédit sur Internet en passant par les courtiers en prêts immobiliers qui peuvent négocier avec vous.

5e conseil pour réussir votre prêt immobilier : Demandez des devis

Pour bien visualiser ce que vous coûtera votre prêt immobilier, vous pouvez demander aux établissements prêteurs qui vous font des propositions de vous établir des devis : avec ces simulations détaillées, vous comprendrez mieux quelles mensualités de prêt vous aurez à payer, quelle sera mois après mois la part du capital emprunté restant à rembourser, les intérêts, etc.
Avec des simulations de prêt, vous aurez une meilleure vision du coût du prêt immobilier et des remboursements nécessaires.

6e conseil pour réussir votre prêt immobilier : Fiez-vous au Taux Effectif Global

Le taux du prêt immobilier seul ne signifie pas grand-chose, car d’autres frais viennent se greffer au taux de votre prêt. Pour pouvoir comparer ce qui est comparable, il faut vous fier au Taux Effectif Global, le TEG, qui regroupe tous les frais du crédit : taux de votre prêt immobilier, taux de l’assurance de prêt et frais de dossier. C’est à partir du TEG que vous pourrez réellement comparer les différentes offres qui vous seront faites.

7e conseil pour réussir votre prêt immobilier : Ne calculez pas votre prêt trop serré

Il est plus prudent, au moment de souscrire votre prêt immobilier, de ne pas calculer pile poil le montant dont vous aurez besoin pour payer votre achat immobilier. Il vous faut aussi penser aux futures charges, les charges trimestrielles que vous aurez à payer en tant que propriétaire d’un appartement, la taxe foncière, mais il est également plus sage d’anticiper des frais imprévus ou une situation financière difficile, aussi vaut-il mieux vous réserver une marge de sécurité et emprunter avec votre prêt immobilier légèrement plus que nécessaire.

8e conseil pour réussir votre prêt immobilier : Anticipez la possibilité de modifier vos remboursements

Votre situation financière peut changer, vous pouvez par exemple vouloir à un moment augmenter le montant de vos remboursements si vous profitez d’une rentrée d’argent… mais si cette augmentation des remboursements n’était pas prévue initialement dans votre prêt immobilier, votre banque pourra vous faire payer des pénalités (En savoir plus sur le remboursement anticipé.
Il est préférable d’aborder la possibilité de modifier vos remboursements, de les augmenter ou de les diminuer, dès la négociation de votre prêt immobilier.

9e conseil pour réussir votre prêt immobilier : N’hésitez pas à négocier !

Faire signer un prêt immobilier à un nouveau client représente une bonne opportunité commerciale pour les banques, cela leur garantit des remboursements et des gains sur du très long terme en général (25, 30 ans parfois). Et si votre dossier est bon, tous les organismes prêteurs vont tenter de vous faire signer votre prêt immobilier chez eux, vous êtes donc en position de force pour négocier. Vous pouvez négocier les frais de dossier, les frais d’assurance, la possibilité de faire des remboursements anticipés sans pénalités, etc., tous ces éléments du prêt immobilier qui alourdissent le coût du prêt au final, et que vous pouvez réduire.

Et enfin 10e conseil pour réussir votre prêt immobilier : Utilisez à bon escient le délai d’acceptation du prêt immobilier

La loi prévoit un délai de 10 jours à partir du moment où vous vous recevez l’offre de prêt immobilier pour relire en détails toutes les clauses de l’offre de prêt et peaufiner votre plan de financement immobilier. Utilisez ce délai à bon escient en passant en revue toutes les modalités de paiement, d’assurance et de remboursement auxquelles vous serez lié une fois le prêt immobilier signé !
Pour en savoir plus sur ce délai d’acceptation du prêt immobilier, cliquez ici.