Vous êtes propriétaire ou vous vous apprêtez à le devenir, et vous vous demandez si vous avez droit aux APL en tant que propriétaire ? Vous pensez que seuls les locataires touchent des APL et que vous ne pouvez pas toucher d’Aide Personnalisée au Logement parce que vous êtres propriétaire de votre logement ? Détrompez-vous! Les propriétaires immobiliers ont aussi droit aux APL sous certaines conditions.

Découvrez les conditions pour obtenir les APL quand on est propriétaire de son logement…

La première condition pour toucher les APL si vous êtes propriétaire est que votre demande d’APL doit concerner votre résidence principale. En effet, l’Aide Personnalisée au Logement est exclusivement réservée au logement principal, qui doit être occupé au moins 8 mois par an.

Si le logement concerné est votre résidence principale, vous avez droit aux APL si votre logement a été :
– construit, acheté neuf ou acheté et amélioré, agrandi ou transformé à l’aide d’un Prêt Aidé pour l’Accession à la Propriété,
– construit, acheté neuf ou acheté et amélioré, agrandi ou transformé à l’aide d’un Prêt Conventionné,
– amélioré grâce à un prêt conventionné et à une prime de l’amélioration de l’habitat,
– acquis dans le cadre d’un contrat de location-accession, avec un Prêt à l’Accession à la Propriété ou avec une Prêt Conventionné.

Dans ces 4 cas, si vous êtes propriétaire de votre logement principal, vous pouvez obtenir des APL pour propriétaire, qui serviront alors à supporter les charges d’intérêt et de remboursement de votre prêt immobilier.

A combien d’APL avez-vous droit en tant que propriétaire ?

Sachez que le montant de l’APL du propriétaire ne se calcule pas de la même manière que l’APL du locataire. L’Aide Personnalisée au Logement pour les propriétaires dépend du nombre de personnes composant la famille du propriétaire bénéficiaire de l’APL, de la zone géographique de la résidence, des charges du logement et des mensualités de remboursement du prêt immobilier.