Dans des périodes où les taux d’intérêt sont particulièrement bas, et surtout sont plus bas que le taux d’intérêt de votre prêt immobilier, vous êtes tentés de renégocier votre prêt pour tirer profit de ce faible niveau des taux. Cela dit, comment renégocier son prêt immobilier ? Renégocier son prêt est en effet possible, pour faire des économies, réduire ses mensualités ou raccourcir la durée de son prêt, mais suppose également des frais.

Quel-Crédit-Choisir détaille pour vous les procédures de renégociation de prêt immobilier, les possibilités qui s’offrent à vous quand vous renégociez votre crédit, les frais, les lois sur la renégociation de crédit, etc.

Choisir de renégocier son prêt immobilier vous amène vers deux possibilités : soit vous renégociez votre prêt pour rembourser des mensualités de prêt moins élevées sur une durée de prêt identique, soit vous renégociez votre prêt immobilier pour raccourcir la durée de votre prêt en remboursant des mensualités de même montant ou même plus importantes, si votre capacité de remboursement le permet. Dans ce second cas, le fait de renégocier votre crédit peut vous faire faire des économies.

On associe souvent les termes « renégociation de prêt immobilier » et « rachat de prêt », qui désignent tous deux une opération similaires, réalisées par des organismes différents. On parlera de « renégociation de prêt immobilier » si vous effectuez votre renégociation de prêt avec la même banque ou le même organisme financier que celui chez qui vous avez souscrit votre prêt immobilier. On nommera en revanche « rachat de prêt immobilier » l’opération qui consiste à renégocier votre prêt mais chez un autre organisme financier que celui chez qui vous aviez signé votre prêt immobilier.

Renégocier son prêt immobilier engendre-t-il des frais ?
Oui, attention aux frais occasionnés par une renégociation de prêt, car au-delà des économies qu’il est possible de réaliser en renégociant son crédit, vous devrez également supporter certains frais, notamment les frais de remboursement anticipé de votre prêt immobilier initial et les frais de souscription de votre nouveau prêt.

Zoom sur le taux d’intérêt dans la renégociation de prêt immobilier
C’est le niveau des taux d’intérêt qui vous incite à renégocier votre prêt, attention donc à bien surveiller le taux proposé pour être sûr de réaliser une bonne affaire. Le taux renégocié doit en effet être suffisamment bas pour que vous réalisiez des économies tout en couvrant les frais de la renégociation (frais de remboursement anticipé, frais de souscription du nouveau prêt…). On donne comme ordre de grandeur un nouveau taux d’intérêt qui doit être en moyenne plus bas d’1,2% que le taux d’intérêt de votre prêt actuel.

Bon à savoir : renégocier son prêt immobilier est intéressant au début de votre prêt, inutile donc de chercher à renégocier votre prêt si vous avez atteint la moitié de sa durée.

Tous droits réservés 2010 – Quel-crédit-choisir