Il existe deux sortes de Prêts Epargne Logement : le Compte Epargne Logement (CEL) et le Plan Epargne Logement (PEL). Lorsque vous possédez un de ces deux types de Prêt Epargne Logement, vous épargnez pour pouvoir financer un projet immobilier, tout en acquérant des droits pour obtenir ensuite un prêt immobilier bonifié.

Comment fonctionnent les Prêts Epargne Logement ? Quelle différence y a-t-il entre un PEL et un CEL ?

Le fonctionnement des Prêts Epargne Logement :

L’épargne accumulée par les prêts épargne logement, PEL ou CEL, vous donne droit à l’obtention de prêts bonifiés, c’est-à-dire des prêts à taux avantageux.

Le but de ces prêts bonifiés est de financer soit l’achat ou la construction de votre résidence principale, soit l’achat ou des travaux pour votre résidence secondaire (mais seulement si aucun prêt épargne logement n’est en cours sur la résidence principale).

Les prêts épargne logement fonctionnent en deux temps : d’abord une période d’épargne, puis une période de crédit.

La durée de la période d’épargne varie en fonction du prêt choisi, elle n’est pas la même pour un Plan Epargne Logement que pour un Compte Epargne Logement. En effet, la durée d’épargne est de minimum 4 ans pour un PEL, tandis que, plus courte, elle est de minimum 18 mois pour un CEL.

Le montant du prêt bonifié accordé dépendra du montant des sommes économisées au cours de la période d’épargne, et là aussi, les montants des prêts bonifiés ne seront pas les mêmes selon la formule de prêt épargne logement choisi.

Le prêt bonifié auquel vous pourrez prétendre ne pourra pas dépasser un certain plafond, plafond qui diffère selon le type de prêt choisi : avec un Compte Epargne Logement, le prêt qui vous sera accordé sera de maximum 23000€, tandis qu’avec un Plan Epargne Logement, il pourra aller jusqu’à 92000€.

Quelle différence y a-t-il entre un PEL et un CEL ?
Comme nous l’avons vu plus haut, la principale différence entre ces deux prêts réside dans la durée de la période d’épargne et le montant maximum de prêt accordé.

De part ces différences entre le Plan Epargne Logement et le Compte Epargne Logement, il se dit que le PEL est plus adapté au financement d’un projet immobilier, que ce soit l’achat ou la construction d’une maison, tandis que le CEL sert idéalement au financement d’un chantier, comme des gros travaux.

Bon à savoir : lors de la phase d’épargne, les intérêts rapportés par les versements que vous effectuez sur votre Plan ou Compte Epargne Logement sont exonérés d’impôt (impôt sur le revenu).