Un contexte économique de crise comme celui que nous traversons en ce début d’année 2012 amène les organismes de prêts à durcir leurs critères d’attribution de crédit, le risque de se voir refuser un prêt immobilier est donc plus grand dans une période comme celle-ci. Quelle solution en cas de refus de prêt, que faire si la banque vous refuse votre prêt immobilier ?

Les banques étudient les dossiers de demandes de crédit avec d’autant plus d’attention que le contexte économique est dur, car elles cherchent à se prémunir contre tout risque de mensualité impayée… mais toutes les banques n’ont pas le même degré de rigueur dans leur distribution de crédits. Par conséquent, plusieurs solutions s’offrent à vous en cas de refus de prêt.

Après un refus de prêt que la banque justifie simplement en avançant que vous avez un comportement d’emprunteur trop imprudent, vous pouvez présenter votre dossier de crédit à d’autres organismes, qui seront peut-être moins stricts dans leur jugement.

Sinon, en cas de refus de votre prêt, vous pouvez peaufiner votre dossier de crédit et le re-présenter quelques mois plus tard. Il existe en effet certaines raisons de refus qu’il est possible d’identifier et de contourner :

–         Ne soyez pas à découvert. Gérez vos revenus avec plus d’attentions et de rigueur, de façon à ne pas être à découvert plusieurs
mois durant. Tout découvert sur votre compte courant sera un point négatif dans votre dossier de prêt.

–         Attendez d’avoir un profil professionnel stable avant de demander un prêt immobilier. Etre en CDI dans la même entreprise depuis plusieurs années sera un atout pour votre demande de prêt, car une situation professionnelle stable est un gage de sécurité pour les organismes de crédit.

–         Soyez réaliste. La règle qui veut qu’un ménage ne consacre pas plus de 33% de ses revenus dans son logement est plus que jamais d’actualité en cette période d’augmentation du coût de la vie. Ne présentez pas de demande de prêt au-dessus des 30% d’endettement au risque de vous voir refuser votre prêt.

Si votre prêt immobilier vous a été refusé une première fois, essayez dans la mesure du possible d’appliquer ces trois conseils avant de retourner voir d’autres organismes de prêt pour mettre toutes les chances de votre côté.

Pour connaitre d’autres conseils pour éviter le refus de crédit, cliquez ici.