Prêt immobilier : que faire si vous avez des difficultés à rembourser votre prêt ?

le 01 juin 2010 dans Prêt immobilier

Si des situations difficiles, imprévues lors de la souscription de votre prêt, viennent compliquer le remboursement de votre crédit immobilier, que faire ?

Des solutions existent-elles pour vous aider à faire face aux difficultés de remboursement de vos mensualités ? Quand des difficultés professionnelles ou personnelles limitent votre revenu, quand le contexte économique vous fait perdre votre emploi, quand un accident vous empêche d’assurer votre travail et que votre salaire s’en trouve amputé, de quels recours disposez-vous ? Que faire si vous avez des difficultés à rembourser votre prêt ?

Le remboursement mensuel de votre prêt immobilier fait partie de l’accord passé avec votre banque. Si vous n’êtes plus en mesure de l’assurer, si le paiement de vos mensualités devient impossible, trois solutions peuvent vous aider.

1. La réduction de vos remboursements :

Si vous avez des difficultés à rembourser votre prêt immobilier, vous pouvez négocier avec votre organisme prêteur pour réduire le montant de vos remboursements. Expliquez en détail les raisons de vos difficultés à votre banque, et essayez de trouver un arrangement pour rembourser moins que les mensualités que vous aviez convenu de payer lors de la signature de votre prêt. Avec des mensualités plus faibles, votre marge de manœuvre face à un revenu réduit sera plus grande.

Une petite limite existe cependant à cette solution. Les banques acceptent généralement de réduire vos mensualités si vous avez inclus dans votre accord de prêt, lors de la souscription  du crédit immobilier, une clause d’ajustement. Sans cette clause, vous pourrez avoir quelques difficultés à persuader votre banque de trouver un arrangement sur la réduction des mensualités.

Si vous optez pour une réduction des mensualités pour faire face à vos difficultés de remboursement, la durée de votre prêt sera allongée : vous rembourserez moins, mais plus longtemps. C’est cette première solution qui est généralement choisie par les emprunteurs en difficulté.

2. La suspension de votre prêt :

Plus radicale, la suspension du prêt immobilier peut être décidée de deux façons, soit en négociant avec sa banque, soit en demandant un recours à un tribunal d’instance. Si vous avez des difficultés à rembourser votre prêt telles qu’une réduction des mensualités ne peut suffire à vous aider, vous avez comme solution l’utilisation de l’article 313-12 du Code de la consommation. Cet article peut vous permettre de faire suspendre votre prêt immobilier, le temps que vous puissiez sortir de la situation financière complexe qui vous empêche de rembourser votre prêt.

Deux bémols doivent être soulignés : votre recours pour suspendre votre prêt peut ne pas aboutir, tout dépend de la décision du tribunal, et cette suspension ne peut dépasser une durée de deux ans. Ces 2 ans passés, vos remboursements de mensualités devront reprendre.

3. Le rachat de votre prêt immobilier

Si aucune des deux solutions mentionnées plus haut ne peut vous aider, vous pouvez faire appel à un organisme de rachat de prêt. En optant pour le rachat (ou regroupement) de prêt, vous pourrez rembourser des montants plus réduits que ceux que vous devez actuellement payer, mais sur une durée plus longue, et pour un coût total plus important que votre prêt immobilier en cours. Pour en savoir plus sur le rachat de prêt, cliquez ici.

Quelque soit la situation financière complexe dans laquelle vous vous trouvez, prenez contact avec la banque qui vous a accordé votre prêt immobilier au plus tôt, pour tenter de trouver avec elle la meilleure solution.

Lire aussi :