Les prêts intercalaires interviennent lorsque vous achetez un bien immobilier et prévoyez des travaux, ou lorsque vous achetez un terrain et faites construire votre maison. Dans ces deux cas, le prêt immobilier sera débloqué en deux fois, une première fois pour l’achat et le reste pour le chantier, et les intérêts intercalaires correspondent aux charges de remboursement que vous allez payer entre le 1er déblocage du prêt immobilier et le versement total du prêt.

Quand payer les intérêts intercalaires dans votre prêt immobilier, combien coûtent les intérêts intercalaires ? Les  intérêts intercalaires présentent-ils des avantages ?

Revenons sur les intérêts intercalaires : Si vous achetez un logement habitable en l’état, dans lequel vous ne faites pas de travaux, la banque débloquera votre prêt immobilier en une seule fois, mais si vous prévoyez des constructions ou des travaux, le prêt immo vous sera versé en plusieurs fois (pour l’achat et les étapes du chantier).

Dans ce cas, vous ne rembourserez au début que des intérêts, entre le moment où le premier versement du prêt est effectué et le moment où tout votre prêt immobilier est débloqué : ce sont les intérêts intercalaires. Ensuite, dès que l’intégralité du prêt immobilier aura été versée, vous commencerez à payer les intérêts « classiques » calculés sur le capital emprunté.

Les intérêts intercalaires concernent donc les prêts immobiliers avec plusieurs déblocages de fonds, les prêts immobiliers avec constructions ou travaux sur le bien immobilier.

Quelle est la différence entre les intérêts intercalaires et les intérêts classiques d’un prêt immobilier ?

Ces deux sortes d’intérêts sont complémentaires : vous payez d’abord les intérêts intercalaires, entre le 1er déblocage du prêt et le versement intégral du prêt immobilier, puis quand vous commencez à rembourser le capital emprunté, vous payez les intérêts « classiques » d’un prêt immobilier.

Combien coûtent les intérêts intercalaires ?

Sachez que les intérêts intercalaires viennent s’ajouter aux intérêts classiques que vous paierez une fois que tout le capital emprunté aura été débloqués. Les intérêts intercalaires alourdissent le coût total du prêt immobilier que vous aviez calculé avant d’accepter l’offre de prêt.
Le coût des intérêts intercalaires seuls se calcule simplement à partir du montant débloqué et du taux d’intérêt auquel vous avez négocié votre prêt.

Certes, les intérêts intercalaires coûtent cher, mais tous les emprunteurs ne peuvent pas se permettre de payer en même temps le loyer de leur logement actuel et les travaux ou la construction de leur futur logement, ce système de prêt intercalaire est donc très pratique : il permet d’échelonner les remboursements et de ne payer au départ que de petites mensualités, calculées sur les sommes débloquées et non sur l’intégralité du capital emprunté.

Prévoyez dès la négociation de votre prêt immobilier de parler avec votre banquier de ces prêts intercalaires, notamment au sujet de leur coût et de leur remboursement. Car certains établissements vous laisseront croire que ces intérêts intercalaires sont gratuits, alors que ce n’est pas le cas, et qu’ils sont ensuite réinjectés dans les mensualités classiques ou dans d’autres frais bancaires annexes, parfois flous…