Le Prêt à Taux Zéro Plus est entré en application début janvier 2011 : il remplace l’ancien PTZ et le crédit d’impôt sur les intérêts d’emprunt, s’adresse à tous les primo-accédants sans condition de revenus et son montant varie en fonction du type de logement acheté, de l’emplacement géographique du logement et des performances énergétiques du logement, entre autres. Voici les grandes lignes du PTZ +.

Mais dans le détail, quelles sont les conditions du Prêt à Taux Zéro Plus ? Comment est calculé le PTZ + ? Quels sont les logements concernés par le PTZ + ? Comment l’aspect durable est-il pris en compte avec le PTZ + ? Voici tout ce qu’il faut savoir sur le Prêt à Taux Zéro Plus.

Quelles sont les conditions du Prêt à Taux Zéro Plus ?

La seule condition d’obtention du PTZ + : être primo-accédant. Pour bénéficier du PTZ +, les emprunteurs doivent attester de ce statut de primo accédants en prouvant qu’ils n’ont pas été propriétaires de leur logement principal au cours des deux années précédant la demande du prêt.

A part cette condition, il n’y a pas de plafonds de ressources, c’est-à-dire que les revenus de l’emprunteur n’influencent l’obtention d’un PTZ +. Même les hauts revenus peuvent avoir droit à un PTZ +. En revanche, les revenus sont pris en considération pour le montant du prêt, ainsi que pour les durées de remboursement, afin que celles-ci soient adaptées aux possibilités de chaque foyer.

Quels sont les logements concernés par le PTZ + ?

Avec un PTZ +, vous pouvez soit acheter un logement neuf ou ancien, soit faire construire un logement, soit aménager des locaux initialement non destinés à l’habitation pour en faire votre logement.

Comment est calculé le PTZ + ?

Le montant du prêt à taux zéro plus va dépendre de 6 paramètres :

– le logement concerné est-il neuf ou ancien ? Le montant du PTZ + est plus élevé pour un logement neuf.

– où le logement se situe-t-il ? 4 zones géographiques ont été définies.

– combien de personnes vont habiter dans le logement ?

– quelle est la performance énergétique du logement ? S’il s’agit d’un logement neuf, est-il labellisé « Bâtiment basse consommation » (BBC) ?

– quel est le montant des revenus des emprunteurs ?

– le logement concerné fait-il partie d’un parc social ?

Comment l’aspect durable est-il pris en compte avec le PTZ + ?

Le gouvernement a souhaité encourager les achats de logements durables grâce à un montant du PTZ + plus élevé en cas de logement « durables ». Ainsi, si la performance énergétique du logement financé est bonne, vous pouvez obtenir des conditions plus avantageuses pour votre Prêt à Taux Zéro Plus.

Comment est mesurée la performance énergétique des logements ?

Les logements neufs sont considérés comme durables lorsqu’ils bénéficient du label « Bâtiment basse consommation » (BBC), appellation qui vise à identifier les bâtiments neufs avec de très faibles besoins énergétiques.

Pour les logements anciens, la performance énergétique se mesure grâce au diagnostic de performance énergie (DPE), qui attribue une note allant de A à G à chaque logement expertisé.