Malgré toutes les bonnes raisons que vous pouvez avoir de vous lancer dans un rachat de crédit, réduction de vos mensualités, meilleure gestion de vos crédits ou encore diminution de votre taux d’endettement, il est possible que vous décidez finalement de vous rétracter. Peut-on se rétracter lors d’un rachat de crédit, et si oui comment se rétracter?

L’organisme de rachat de crédit va vous envoyer son offre de rachat de crédit par courrier, dans laquelle seront détaillés le montant du crédit, les différents frais liés au rachat de vos prêts, les modalités de remboursement, ainsi que toutes les conditions du rachat. Une fois cette offre de rachat de crédit reçue, vous pouvez décider de vous rétracter, et vous avez deux options pour vous rétracter. Lire la suite…

Option 1 : vous avez reçu votre offre de rachat de crédit mais vous changez d’avis avant signature. Dans ce cas, vous n’avez rien à faire pour vous rétracter : vous ne signez pas l’offre, et aucun contrat de rachat de crédit ne sera conclu avec l’organisme.

Option 2 : vous avez signé et renvoyé l’offre de rachat de crédit, mais vous changez d’avis et souhaitez renoncer au rachat de prêt que vous avez accepté. Dans ce cas, vous pouvez vous rétracter dans un délai allant de 7 jours à 14 jours. Ce délai de rétractation varie en fonction du type de rachat de crédit souscrit : il est de 14 jours uniquement dans le cas d’un rachat de crédit souscrit dans le cadre d’une vente à distance, mais est de 7 jours sinon.

Comment faire pour vous rétracter de l’offre de rachat de crédit signée ? Envoyez tout simplement une lettre recommandée avec accusé de réception à votre organisme de rachat de prêt dans un délai  de 7 jours, dans laquelle vous indiquez vouloir renoncer à l’offre signée.

Ce délai vous permettant de vous rétracter et de changer d’avis a été mis en place pour protéger les emprunteurs des conséquences que peut avoir une décision impulsive et non réfléchie.