Avant de choisir la société à qui vous confiez vos crédits, et avant de signer votre contrat de rachat de crédits, il est indispensable de 1) comparer les différentes offres qui vous sont faites, 2) de s’assurer du professionnalisme et du sérieux des spécialistes du rachat de crédit qui vous font des propositions.

Une fois ces deux conseils appliqués, découvrons les 3 autres conseils clés pour réussir votre rachat de crédit
 

3) calculez le coût du rachat de crédit

Le réflexe, lorsque vous prenez connaissance d’une offre de rachat de crédit, est de regarder quel est le montant des mensualités. Une mensualité faible est tentante, car elle signifie qu’une fois payée, il vous restera suffisamment d’argent pour bien gérer vos autres dépenses.

Attention cependant, une mensualité faible suppose une longue durée de rachat de crédit, et donc à terme un coût de rachat de crédit très élevé.

C’est donc le conseil n°3 pour réussir votre rachat de crédit, regardez bien le coût total annoncé du rachat de crédit, et comparez les offres entre elles sur cet indicateur. Mieux vaut parfois rembourser des mensualités plus élevées, mais sur une moins longue durée, pour un rachat de crédit plus avantageux économiquement.

Une astuce cependant : prenez en compte le taux d’endettement maximum indiqué, les mensualités ne doivent pas dépasser 33% des vos revenus mensuels.

4) Choisissez un taux fixe pour votre regroupement de crédit

Lisez attentivement les détails des contrats de rachat de crédits qui vous sont adressés. Certaines sociétés de rachat de crédit vous proposeront de racheter vos crédits avec un taux d’intérêt variable, mettant en avant les économies possibles en cas de baisse des taux directeurs. En revanche, si les taux augmentent, votre taux d’intérêt variable indexés sur les taux directeurs va lui aussi augmenter, et votre rachat de crédit vous coutera alors plus cher, voire beaucoup plus cher…

D’où l’intérêt de privilégier la sécurité et de préférer un taux fixe pour votre rachat de crédit. Vous éviterez ainsi toute mauvaise surprise, le coût de votre rachat de crédit pouvant être calculé à l’avance avec un taux fixe.

C’est le conseil n°4 : choisissez un taux fixe plutôt qu’un taux variable pour votre rachat de crédits…

5) Posez des questions, vérifiez, comparez, et ne déboursez aucune somme avant signature

5e et dernier conseil pour réussir votre rachat de crédit… Il est essentiel qu’une relation de confiance s’instaure entre vous et la société qui va racheter vos crédits. De l’argent est en jeu, il en va de votre sécurité financière et de votre marge de manœuvre à gérer votre budget mois après mois, c’est pourquoi il faut absolument que vous ayez confiance en votre partenaire de rachat de crédit.

Pour cela, tant que vous avez des questions, tant que vous n’avez pas bien compris le mécanisme du rachat de crédit, tant qu’il reste des zones d’ombres dans votre contrat de consolidation de crédits, posez des questions, vérifiez et comparez.

Par ailleurs, la société de rachat de crédits à qui vous confiez vos crédits n’a pas le droit de vous demander de payer avant que le contrat de soit signé. Ne payez rien, ni frais de dossier ni rien, ne déboursez aucune somme tant que le contrat n’est pas signé par la société de rachat de crédit!