Pour les 562 000 et quelques professionnels libéraux recensés fin avril 2010 (source INSEE), les spécialistes du regroupement de crédit ont développé une offre de rachat de crédit spécifique. Le rachat de crédit pour professions libérales leur permet notamment de faire face à la fois à leurs crédits professionnels et privés et de n’avoir plus qu’un seul créancier.

Quelles sont les solutions de rachat de crédit pour les professions libérales ? Quel rachat de crédit est adapté aux besoins des professions libérales ?

Les professions libérales ont une situation financière particulière : dès les premiers mois de leur activité les charges professionnelles augmentent vite et viennent s’ajouter aux crédits qu’ils ont souscrit pour leur cabinet, leur matériel etc., sans compter parfois un crédit immobilier. Dans cette situation, la trésorerie des professions libérales est réduite, et certains professionnels libéraux n’ont pas d’autre choix que de souscrire des prêts à court terme à des taux élevés, qui deviennent vite étouffants. C’est là que le rachat de crédit pour professions libérales intervient.

Le rachat de crédit pour les professions libérales s’adapte aux besoins des professionnels qui exercent en libéral et tient compte de leurs caractéristiques :

– rachat des crédits professionnels et personnels

– financement d’investissements nécessaires au développement des projets professionnels

– trésorerie et disponibilités immédiates

Le rachat de crédit pour les professions libérales, puisqu’il s’adresse à des professionnels, doit prendre en compte l’évolution future de la situation professionnelle, pas uniquement la situation d’endettement à un instant T.

Les professionnels libéraux auront tout intérêt à s’adresser à des organismes de rachat de crédit spécialisés dans le rachat de crédits pour les professions libérales, pour obtenir une offre de rachat de crédits spécifique, dédiée aux libéraux.