Entre autres avantages, un rachat de crédit offre un bol d’air aux emprunteurs, qui disposent immédiatement d’une trésorerie plus large, et donc d’une marge de manœuvre plus importante pour faire face aux dépenses du quotidien. Le travers du rachat de crédit, cependant, est de peser à long terme sur le coût du crédit, même si au départ les mensualités sont effectivement diminuées.

Ce travers du rachat de crédit le rend risqué, un regroupement de crédit pouvant en effet à terme déboucher sur une situation d’endettement. Il y a donc quelques précautions à prendre quand on souscrit un rachat de crédit, voyons ensemble lesquelles.

Un rachat de crédit peut parfois être risqué. Il vous permet certes des disponibilités financières à court terme, mais entraine également un alourdissement du cout du crédit accompagné de frais élevés. Il est essentiel de bien réfléchir avant de se lancer dans un rachat de crédit, mais aussi de connaitre les quelques précautions à prendre pr réussir votre rachat de crédits et ne pas vous faire piéger par la facilité.

Les précautions à prendre lors d’un rachat de crédit :

– Ne jamais succomber aux promesses d’un démarcheur à domicile ou d’une personne qui vous contacte sur Internet en vous assurant que sa formule de rachat de crédit va sauver votre situation financière. Première précaution, n’acceptez un rachat de crédits que de le part d’un établissement donc vous aurez pu auparavant contrôler le sérieux et le professionnalisme.

– La 2e précaution pour votre rachat de crédit concerne les taux d’intérêt. Gardez en tête que les taux d’intérêts variables sont un vrai piège. Les organismes de rachat de crédit proposent souvent des regroupements de prêt à taux variable, en mettant en avant les économies que vous ferez si les taux baissent, mais cela n’est jamais le cas (tout du moins presque jamais). Un taux d’intérêt variable peut éventuellement être intéressant sur une période très courte, et encore. Sinon, préférez absolument un rachat de crédit avec une formule à taux fixe.

– lorsque vous discutez du taux d’intérêt de votre rachat de crédits, demandez le taux effectif global, celui qui comprend tous les frais du rachat de crédit, l’assurance crédit y compris, pour ne pas avoir ensuite de mauvaise surprise. Imaginez que vous choisissiez un rachat de crédit avec un taux qui vous semble attractif, pour découvrir ensuite qu’il s’agissait du taux sans assurance…cette pratique est permise, donc prenez soin de demander le taux du rachat de crédit avec assurance crédit incluse, c’est notre 3e conseil.

– vous devez le savoir, le fait de réduire vos mensualités de remboursement implique un allongement de la durée du prêt. Ce qui signifie que plus les mensualités de votre rachat de crédit seront faibles, plus la durée du rachat de crédit sera longue, et plus, à long terme, le rachat de crédits vous coûtera cher. A vous de penser à cet élément lorsque vous calculerez votre rachat de prêts.

– Précaution à prendre sur le montant du rachat de crédit : l’organisme vous proposera un regroupement de crédits d’un montant supérieur à ce dont vous avez besoin, susceptible de lui rapporter plus d’argent. Mais si vous le pouvez, mieux vaut ne pas céder à la tentation et vous en tenir au montant juste, à ce dont vous avez besoin et pas plus. car vous devez garder aussi en tête que plus le montant du rachat de crédit est gros, plus vous paierez d’intérêts, et plus le rachat sera long, autrement dit plus cela va vous couter cher !

Un rachat de crédit doit vous aider à vous sortir d’une situation financière difficile, et non l’inverse ! Essayez donc de suivre ces différentes précautions ci-dessus pour que votre rachat de crédits soit effectivement une aide, et non un piège.