Prêt étudiant : comment financer vos dépenses liées à votre scolarité ?

Prêt étudiant

Publié le : 11 septembre 20237 mins de lecture

Selon une étude de l’Institut CSA Research (2018), les familles françaises dépensent en moyenne environ 7 000 € par an et par enfant pour financer les études supérieures. Entre les frais de scolarité, l’achat de livres et de matériel, ainsi que les dépenses liées à la nourriture et au logement, la vie étudiante n’est pas facile. Les petits emplois et le soutien familial ne suffisent pas toujours à générer des revenus adéquats. Heureusement, plusieurs dispositifs sont disponibles et offrent des solutions de financement. Parmi eux, le prêt étudiant peut être une option envisageable. Ce guide vous donne des pistes pour trouver des solutions pour financer les dépenses liées à votre scolarité.

Souscrire un prêt étudiant

Lorsque les différentes aides ne parviennent pas à couvrir tous les besoins de l’étudiant pendant ses études, il est possible de recourir à un crédit pour couvrir les dépenses liées aux études. · Le prêt avance BFM Le prêt avance BFM est un crédit personnel unique de 1500 € amortissable à taux fixe. Il est octroyé aux étudiants de la fonction publique par la Banque Française Mutualiste, afin de les aider à financer les dépenses liées à leurs scolarités ou au déménagement. L’assurance du Prêt avance BFM n’est pas obligatoire, mais recommandée pour protéger l’emprunteur et sa famille en cas d’incidents imprévus. Aucun frais de dossier n’est requis et les fonds sont positionnés sous 8 jours. Cliquez ici pour savoir qu’est-ce que le prêt avance BFM.

· Le prêt étudiant affecté Il s’agit d’un prêt spécifiquement destiné au financement de la vie étudiante, dont le montant varie entre 1 500 et 45 000 euros en fonction des besoins et des revenus de l’étudiant et de ses parents. Pour pouvoir contracter ce prêt, l’étudiant doit bénéficier d’une caution, qui est généralement une caution parentale, les parents se portant garants du remboursement du prêt. Il est même possible de regrouper ce prêt avec d’autres crédits dans le cadre d’un rachat de prêt étudiant.

· Le prêt étudiant garanti par l’État Les étudiants qui ne disposent pas de garants ou ne veulent pas solliciter une aide extérieure ont la possibilité de souscrire à un prêt étudiant garanti par l’État. Ce type de prêt peut être obtenu auprès des banques partenaires du dispositif, qui fixent librement le taux d’intérêt. L’État joue alors le rôle de garant en couvrant 70 % du montant emprunté. Ce prêt est accessible à tous les étudiants majeurs de moins de 28 ans (ou mineurs émancipés de plus de 16 ans) qui poursuivent des études supérieures en France, que ce soit pour un BTS, un diplôme universitaire, une école d’ingénieurs, etc. Le montant maximal accordé est de 20 000 euros et l’étudiant peut différer le remboursement de l’emprunt, c’est-à-dire qu’il peut commencer à rembourser jusqu’à deux ans après l’obtention de son diplôme. La durée minimale de remboursement est de deux ans, mais il existe des possibilités de remboursement anticipé sous certaines conditions.

Les conditions pour bénéficier du prêt étudiant ?

Les conditions requises pour souscrire à un prêt étudiant peuvent varier en fonction de la banque choisie. Cependant, voici les principales conditions généralement demandées : · Avoir au moins 18 ans et être généralement âgé de moins de 30 ans au moment de la souscription du prêt. · Pouvoir fournir des justificatifs de votre statut d’étudiant, tels que votre carte d’étudiant, un certificat de scolarité ou une attestation d’inscription délivrée par votre université ou votre école. · Être de nationalité française ou à défaut, pouvoir prouver que vous résidez en France depuis au moins 5 ans. · Souscrire à une assurance décès-invalidité. · Avoir un garant, en particulier si le montant emprunté est important. Cela permet à la banque de se protéger en cas de difficultés de remboursement de votre part. Pour plus d’informations, il est donc recommandé de se renseigner directement auprès de l’établissement financier concerné.

Quels coûts pour un prêt étudiant ?

Les prêts étudiants sont souvent assortis de taux d’intérêt relativement bas par rapport à d’autres types de prêts. Les taux d’intérêt proposés varient généralement entre 0 % et 3 %, selon la politique de la banque et les conditions du marché. Il est important de noter que le taux d’intérêt peut être fixe ou variable. Un taux fixe reste le même tout au long de la période de remboursement, ce qui offre une certaine stabilité en termes de mensualités. Un taux variable peut fluctuer en fonction des conditions économiques, ce qui peut entraîner des variations dans les mensualités. Les mensualités du prêt étudiant dépendent de plusieurs facteurs, notamment du montant emprunté, du taux d’intérêt, de la durée de remboursement et des modalités convenues avec la banque. Il est important de discuter de ces aspects avec votre conseiller bancaire afin de comprendre clairement les conditions de remboursement et de vous assurer que les mensualités sont adaptées à votre situation financière. Si vous rencontrez des difficultés de remboursement, il est crucial de contacter rapidement votre conseiller bancaire. Il pourra vous aider à trouver des solutions appropriées, telles que la modification des mensualités, la prolongation de la durée de remboursement ou d’autres arrangements pour vous aider à faire face à vos obligations financières.

Quelle somme emprunter pour un prêt étudiant ?

Le montant que vous pouvez emprunter dans le cadre d’un prêt étudiant dépendra de plusieurs facteurs, notamment de vos besoins financiers liés à vos études, de la durée de vos études, de l’établissement dans lequel vous étudiez, ainsi que de vos capacités de remboursement futur une fois vos études terminées. Les banques peuvent proposer des plafonds de prêt étudiant variant généralement entre 800 euros et 50 000 euros, mais ces montants peuvent varier d’une institution financière à une autre. Il est important de discuter de vos besoins spécifiques avec votre conseiller bancaire afin de déterminer la somme appropriée à emprunter pour couvrir vos frais de scolarité, vos dépenses liées aux études et éventuellement vos frais de subsistance.

Plan du site