Le différé de crédit expliqué : Réduisez vos paiements mensuels temporairement

crédit

Publié le : 21 octobre 20237 mins de lecture

Nombre de foyers en France ont déjà eu recours à un crédit. Pour financer un projet, acheter une voiture ou un logement, un emprunt est bien souvent une solution incontournable. Cependant, selon l’évolution de votre situation, le remboursement d’un crédit peut devenir complexe. Afin de ne pas être submergé par les paiements mensuels, il est possible d’avoir recours au différé de crédit. Pour mieux comprendre comment fonctionne cette formule, nous verrons ici qu’est ce qu’un différé de crédit, comment l’obtenir et quels sont ses points forts.

Qu’est ce qu’un différé de crédit ?

Avant d’envisager cette solution, il est indispensable de connaître la définition d’un différé de crédit et ce qu’il implique. On peut le voir comme une option proposée par certains organismes de crédit, permettent à un emprunteur de suspendre temporairement ses paiements mensuels. Le but est ici de pouvoir traverser plus facilement une période difficile sur le plan financier, sans avoir besoin d’assurer ses échéances mensuelles pour une durée déterminée. Ce différé correspond ainsi à un report de paiement, qui peut aller de quelques mois à un an la plupart du temps. Pour en bénéficier, un accord doit être conclu avec l’organisme de prêt. Si la suspension des mensualités peut être un coup de pouce momentané pour boucler votre budget, elle n’est pas sans conséquence. En effet, pendant la suspension des paiements mensuels, les intérêts vont continuer à s’accumuler pour le solde du prêt. Pour les emprunteurs, le différé de crédit constitue en général une solution de dernier recours, à envisager lors de situations exceptionnelles. Elles vont concerner des imprévus venant grever votre budget, comme des dépenses médicales, des réparations urgentes ou la perte d’un emploi. Le report de paiement peut se faire aussi pendant une période de transition, lorsqu’une personne venant d’être diplômée passe des études à la vie active par exemple. Un tel différé se présente sous deux formes : le différé d’amortissement (ou différé partiel) et le différé total. Dans le premier cas de figure, l’emprunteur va décaler le remboursement du capital et ne devra payer que les intérêts (ainsi que l’assurance emprunteur souscrite le cas échéant). Dans le second cas, l’ensemble des montants demandés est reporté dans le temps, soit le remboursement du capital et des intérêts (il ne reste que l’assurance de prêt à payer). Lorsque le différé prend fin, le montant total du prêt est à recalculer en prenant en compte les intérêts correspondant à cette période de suspension. Pour mieux comprendre le principe du différé de crédit et son application, vous pourrez vous rendre sur le site d’un organisme bancaire de référence comme particuliers.sg.fr.

Comment obtenir un différé de crédit ?

En fonction de la société auprès de laquelle vous avez souscrit votre emprunt, les conditions du différé de crédit vont varier. Dans tous les cas, une marche à suivre précise est à réaliser pour pouvoir en bénéficier. Dans un premier temps, vous devrez contacter la banque ou l’organisme à l’origine de votre crédit. Un rendez-vous sera pris (parfois par téléphone) pour discuter de votre situation financière et trouver un moyen d’honorer vos remboursements. Vous pourrez alors faire part de votre volonté de bénéficier d’un report momentané de vos paiements mensuels. Une demande écrite devra être adressée à l’organisme prêteur, détaillant votre situation et expliquant pourquoi vous avez besoin d’un différé de crédit. L’organisme prendra le temps d’examiner votre demande par la suite. Si celle-ci est approuvée, une formule vous sera proposée, avec la durée du report, incluant la date de début et la date de fin de la suspension des échéances, et le type de différé (partiel ou total). Au moment de la reprise des paiements, le prêteur vous indiquera le nouveau montant total à rembourser en prenant en compte l’ajout des intérêts. Si vous choisissez cette solution, certains points sont à considérer. Tout d’abord, la suspensions entraîne mécaniquement l’augmentation du montant total à rembourser. En outre, le différé de paiement sera inscrit sur votre rapport de crédit, ce qui indiquera à de futurs prêteurs que vous avez eu par le passé des difficultés à rembourser un emprunt.

Quels sont les avantages de cette solution ?

Si le différé de crédit est une solution intéressante pour les particuliers, c’est qu’il présente plusieurs avantages en mesure de vous aider à traverser des difficultés financières temporaires. L’interruption du paiement des échéances mensuelles est un moyen de réduire la pression financière et de soulager votre budget pendant quelques mois. Il est préférable de se tourner vers cette formule que de ne pas prévenir l’organisme de prêt par exemple. Le fait de suspendre des échéances est en effet préférable à celui de ne pas pouvoir les honorer. Vous pouvez de cette façon conserver votre cote de crédit sans subir l’impact négatif de remboursements manqués. Le différé de crédit peut s’étendre jusqu’à une année entière en général, un bon moyen de vous donner du temps pour améliorer votre situation financière. Vous pourrez ainsi avoir la possibilité de rebondir puis de reprendre le paiement de vos échéances par la suite. En suspendant votre paiement en accord avec le prêteur, vous pouvez également conserver les avantages qui étaient les vôtres à l’origine, à savoir les conditions du prêt et les taux d’intérêt convenus initialement. Pour autant, il est important de garder à l’esprit qu’il ne s’agit que d’une solution temporaire. Vous ne pourrez pas suspendre indéfiniment votre remboursement. Il est donc essentiel de toujours bien choisir le montant d’un prêt en fonction de votre capacité de paiement.

Plan du site